18/05/2016

MAISON SUCCEDENTE

REALISER

La cinquième Maison permet de trouver ses propres valeurs de créativité. Elle offre les occasions de se situer, de se valoriser par rapport aux autres. Elle met en scène les enfants, fruits de notre création, l’éducation et l’enseignement sous toutes leurs formes, les distractions, les sports, les arts (théatre, cirque…), les jeux de hasard qui impliquent des gains et des pertes, les écrits et les publications. Elle décrit les attitudes amoureuses, les jeux de l’amour, la faculté de charmer. l'attrait pour la musculation souligne le besoin de paraître beau (la séduction) et fort (goût du pouvoir). Les créations de la personnalité naissent dans la cinquième Maison où le pouvoir s’extériorise déjà pour servir le « JE SUIS ». Mais, par ses talents, il peut aussi servir un idéal auquel il se dédie. C’est une Maison où l’imaginaire est très présent. C’est la faculté d’entamer un dialogue avec un professeur, un maître, un parent-éducateur. La relation parent-enfant s’inscrit dans cette Maison dont l’ambiance et l’esprit sont donnés par le signe. il y développe son identité, éveillée en III, en attirant l’attention, en se singularisant à travers les moyens d’expressions du signe dans lequel on est. Lorsque il y parvient, il devient un centre à partir duquel il aime exercer le pouvoir. L'attitude dans la Maison V n’est jamais totalement dépourvue du besoin d’être remarqué. Elle lui apprend la confiance en soi, et même si cela passe par des exagérations, les aboutissements restent positifs. Il se sent bien dans votre peau du fait que le MOI-INDIVIDUEL crée quelque chose. Dans cette Maison, il doit être à l’aise dans ce qu'il fait, toutefois, l’interprétation totale du thème nous dira comment il le fait réellement. L’enfant n’est il pas notre création, le fruit de nos entrailles dont on est fier, surtout s’il est à notre image « c’est moi qui l’ait fait ! », résume bien l’esprit de la Maison V.