23/05/2016

 

MAISON VIII

 MAISON SUCCEDENTE

 REALISER

 

Si la notion de partage de la Maison VII n’est pas intégrée et mise en pratique, la Maison VIII ne peut apporter que la destruction, éventuellement la fin des expériences engagées. Cette Maison est dite de « LA MORT ». Cela n’est pas défini aussi catégoriquement dans le thème de naissance. La Maison VIII est la Maison des acquis qui résultent des actions impersonnelles et indépendantes de sa volonté. C’est la raison pour laquelle on l’associe à la mort, aux legs, aux héritages qui posent des questions problématiques sur l’utilisation de cet argent qui lui arrive de l’extérieur, de façon parfois imprévisible. Dans cette Maison, le JE sers le collectif. Les héritages peuvent provenir d’un compagnon rencontré en VII ou d’associés avec lesquels on a fondé une équipe. La VIII concerne souvent un groupe d’individus favorisés ou non par cet argent. L’argent peut être distribué, mais peut aussi être repris ! Cela ne dépend pas toujours de sa volonté personnelle. Après avoir été confronté à l’expérience du partage, il change de comportement, il écoute ses intuitions, son chant intérieur. Curieux de tout, il veut comprendre, il expérimente, il transforme, il améliore. Il sème dans la VIII, les graines de ses futures grandeurs. Il lui faut faire ses expérimentations et être attaché à vouloir percer les mystères de la vie. Il n'est pas inactif, loin de là ! S'il aime contester, c’est que vous vous impliquez corps et âme dans ce que vous faites, avec le courage d’un battant. La VIII vous incite à faire avec l’autre et à vous investir à fond avec vos tripes. Cette Maison est particulièrement difficile à vivre car elle devient évolutive seulement si vous acceptez de perdre. La Maison VIII l'incite à percer les mystères de l’au-delà, à sonder les mondes intangibles, à s'intéresser aux phénomènes psy. Ces sujets ne s’abordent jamais sans les questions plus ou moins angoissantes qui tourmentent l’homme depuis toujours : où allons nous après la mort ? Cette Maison est à l’origine des inspirations mystiques. La Maison VIII est porteuse de toutes les transmutations qu'il peut consciemment opérer sur lui-même, y compris de ce qu'il possède ou partage toute sa vie. Cette Maison indique aussi comment est vécue sa sexualité qui est liée à l’acte d’abandon. L’approche de la vie intérieure et des plans invisibles de son existence sont du ressort de cette Maison dite initiatique car propre à la transformation. Sans aller obligatoirement jusqu’à la mort, il peut mourir à lui-même en perdant certaines de ses valeurs, souvent illusoires, du moins relatives. La Maison VIII c’est mourir pour renaître, ce qui lui permet de résoudre les problèmes en tout genre, mais fréquemment d’ordre relationnel. Par les expériences de la Maison VIII, il apprend à lâcher prise pour accéder à un plus haut niveau de conscience. C’est la mort symbolique qui lui fait envisager un nouvel envol, une nouvelle conception de vie, un nouvel idéal. Ces remises en question vont dans le sens des propositions de la Maison suivante.