18/05/2016

LE LION

EXPRESSION DES VALEURS PERSONNELLES – SOI – CONSCIENCE – AUTO-AFFIRMATION

FIXE – FEU

Le LION est le deuxième signe Fixe du Zodiaque. Nous retrouvons donc en lui les qualités du Fixe qui sont : la persévérance et la continuité dans l’action. Ici ces qualités vont être utilisées pour l’élaboration de vos valeurs personnelles et il sera préoccupé par son image de marque. Le travail de la conscience du QUI SUIS JE ? s’effectue dans ce signe royal. Le nombrilisme est une forme de concentration sur soi. Ceci correspond à la phase d’individualisation indispensable qui passe par l’auto-affirmation. De par sa fixité, sous aucun prétexte, il ne se laisse distraire. S'il est de ceux qui dérangent, en donnant l’impression d’être trop préoccupés par lui-même, c’est probablement parce que nous refusons quelque part la nécessité de nous affirmer dans la vie. Ce besoin de valorisation n’est pas gratuit, comme il peut le paraître de prime abord. Il est empreint du désir de responsabilité respectable qui a pour conséquence de fuir la médiocrité. Cette attitude ennoblissante le marque considérablement, mais il faut le reconnaître il exagère parfois son besoin d’être reconnu et d’obtenir des éloges. De nombreux artistes, natifs de ce signe apprécient les honneurs et les applaudissements jusqu’à parfois en dépendre. Ce désir de reconnaissance peut devenir un drame lorsque l’orgueil s’installe. l’artiste peut en arriver à déclamer devant des chaises vides. Le LION, roi de la savane, se sent des obligations envers lui-même et ses sujets. Il assume ses responsabilités au plus haut niveau de ses capacités. Il fait toutes choses avec noblesse, en ne se souciant principalement que du lien qui peut exister entre lui et ce qu'il fait. L’avis d’une tierce personne n’est pas sa préoccupation majeure. C’est ainsi que dans sa fixité, il enferme sa personnalité et se sépare du monde. La remise en question ne lui est donc pas systématique, ni aisée. L’écho des événements de la vie sera pourtant son meilleur maître. Dans une assemblée il n’interviendra que sur des sujets qu'il maîtrise parfaitement. Dès que les conversations lui sont favorables, il est poussé à y participer et souvent il n’y en a plus que pour lui… cette exagération à vouloir être reconnu augmente son assurance. Sa sensation d’exister est confirmée par de grands gestes et parfois par le bluff. C’est ainsi qu'il témoigne de son insécurité par rapport à son image sociale qu'il soigne. Cette typologie est valable pour chacun d’entre nous, car, quelque part dans notre thème, nous vivons ce LION. Soit nous nous suffisons à nous même, soit nous refusons d’exister par crainte de ne pas être reconnu dans nos valeurs. Tout comme les autres signes Fixes, il se cramponne à ses émotions jusqu’à en devenir parfois l’esclave. le signe du LION fait suite au CANCER, lequel nous propose d’engager de nouvelles énergies tout en restant à l’écoute d’une demande intérieure. Son travail de LION consistera donc à concilier sa nature intérieure et sa nature extérieure pour être un JE SUIS qui existe, authentique par rapport à lui-même et aux autres. Le démarche lui est rendue possible grâce à sa persévérance et à son besoin d’être à la hauteur de toutes les situations. Son sens de la noblesse le rend généreux. Il possède également beaucoup d’énergie, il est hyperactif. C'est un exalté, un passionné. Comme tous les signes fixes, il a une force de concentration ou d’arrêt remarquable. Il craint le changement. Il est bon pour lui d’apprendre à rencontrer les autres d’une manière simple, à lâcher son charme, jusqu’à un certain point. Il lui est difficile de coopérer sans se mettre sous les feux de la rampe, c’est à dire sans tout ramener à lui. Passionné, il a besoin d’être aimé et sa demande est très grande bien que souvent inavouée. La vie le met souvent très tôt dans des situations affectives souvent passionnées.

Le LION est Emissif-Masculin par le Feu qui le compose.

LES ASCENDANTS

LION ASCENDANT BELIER

 

Il est marqué, en priorité, par des processus d’excitation qui le poussent à réagir activement au monde extérieur sur un mode d’affrontement résolu et de percutante affirmation de soi. Il ne s'endort pas sur ses lauriers, il ne se fige pas dans un rôle de pontife bien assis sur son trône. L’expérience lui a appris le dangers de l’encroûtement et de la routine. Pour maintenir à l’état neuf ses capacités d’affirmation, rien ne vaut l’action éclair, l’initiative audacieuse et improvisée. Il est le champion toujours prêt à remettre son titre en jeu. Comme il ne craint pas l’affrontement immédiat avec tous ses aléas, il sort de chaque victoire, renforcé et raffermi. Plus sûr encore de son indiscutable supériorité. Si certaines planètes forment entre elles des dissonances majeures, les processus de base restent les mêmes, mais il a plus de mal à en tirer profit. Il risque de gâcher une flatteuse réputation par des actions irréfléchies et inopportunes. Ses lubies soudaines, ses fracas malencontreux, tout cela risque, à la longue de saper son prestige et son autorité. Les avantages acquis à force de travail enthousiaste et opiniâtre menacent fort de se réduire en fumée. Mais il est un optimiste convaincu, et il repart bien vite vers de nouvelles aventures. Vous savez adopter une ligne de conduite claire et sans équivoque, l’un de ses atouts majeurs est sa faculté d’éliminer les affres du doute et de la tergiversation inquiète au moment d’agir. Avec lui, on ne risque pas de se morfondre dans les longues ruminations stériles. Le revers de la médaille ce sont les simplifications abusives, les prises de position violemment partiales, et autres jugements aussi hâtifs que catégoriques. lui qui est si sensible aux thèmes d’indépendance et de liberté, risque de vouloir asséner aux autres ses solutions miracles avec une paradoxale et virulente intolérance.

LION ASCENDANT TAUREAU

 

Deux signes Fixes, deux signes forts, deux animaux imposants… Il n’en faut pas plus pour que la tradition lui attribue un caractère entier. Extrêmement têtu, opiniâtre, il est sujet à des passions profondes et durables. Ses instincts sont puissants, ses convictions inébranlables. Il est doté en principe, d’une volonté de fer et d’une ambition à toute épreuve, mais aussi assez souvent, d’une bonne dose de susceptibilité et d’égoïsme. En vérité, même si les deux signes se rejoignent effectivement par leur côté jusqu’au boutiste et obsessionnel, leur dynamique de base est bien différente, pour ne pas dire opposée. Le LION entend atteindre ses buts en s’ouvrant sur le monde, en s’extériorisant, en s’affrontant activement à tout ce qui gêne sa progression. Le TAUREAU préfère réaliser ses ambitions en se fermant aux remous et tourbillons de la vie sociale, en opposant sa force d’inertie à tout ce qui menace sa tranquillité foncière et l’empêche de mener à bien son programme. Loin des agitations futiles et de la course au, vedettariat, il préfère cultiver son jardin, s'enraciner, jouir pleinement d’une vie simple et saine en travaillant avec application ses centres d’intérêt de prédilection. On conçoit qu'il puisse ressentir de pénibles tiraillements entre son goût du spectaculaire et ses aspirations au calme et au confort, entre ses ambitions plus ou moins mondaines et ses besoins instinctifs, entre les impératifs d’une ascension sociale active et la nécessité non moins pressante de souffler un peu. A supposer qu'il parvienne à coordonner ses tendances au fil des ans, il tendra à mettre ses forces d’affirmation, son esprit d’entreprise et ses ambitions sociales au service de ses aises, de son bien être élémentaire, d’une vie paisible à l’abri du besoin. A quoi bon, pense il acquérir puissance et renommée si c’est pour y perdre la santé ? Il se défie de toute audace qui ne déboucherait pas sur des avantages en nature. il ne se démènera et il ne remuera ciel et terre que s'il pressent du solide, du palpable et du concret au bout de ses efforts tenaces. Il désertera les chemins de la gloire qui ne mènent pas à la maison de campagne. Et pour arriver à ses fins, il sait mieux que personne enrober sa détermination massive d’une diplomatie de salon qui n’exclut pas une astuce de commerçant avisé. L’une de ses faiblesses majeures, car il en a, c’est le risque de se murer dans ses certitudes sommaires, d’en tirer prétexte pour s'enferrer dans la routine en refusant le renouvellement de ses conceptions. D’aucuns pourront trouver dommage que les colères et révoltes du LION qui est en lui ne se mobilisent pour de plus hautes causes que la défense de ses intérêts de propriétaire

LION ASCENDANT GEMEAUX

 

LION et GEMEAUX, un félin et deux bambins, ça vous fait un sacré trio qui s’entend très bien. Dans cette heureuse alliance, les deux signes s’épaulent et se rehaussent mutuellement. On le dit à la fois fort et souple, ferme et mobile, persévérant et plein d’à-propos, volontaire et plein d’entregent. Le LION se fait moins abrupt, le GEMEAUX se fait moins futile. Il y a plusieurs possibilités d’évolution de ses tendances. Sur le mode accompli, par exemple, il peut, à mesure qu'il mûrit, refuser la spécialisation et l’étroitesse de vue. Pour lui, la véritable force doit être polyvalente, jouir d’une entière liberté de manœuvre et ne pas craindre les contradictions possibles entre les façons dont elle s’exerce. il ne sert à rien , pense il de rompre les obstacles pour s’affirmer s'il doit se retrouver à chaque fois dans une nouvelle cage. Il sera donc tenté de diversifier ses moyens d’affirmation, ou de travaux, à partir d’une compétence indiscutable dans un domaine précis, matière à de multiples variations, pirouettes, facéties et jeux d’esprit. mais qu'il ait plusieurs cordes à son arc n’atténue pas pour autant la force et la détermination de chacune des flèches qu'il décoche. Une autre façon de vivre positivement ses tendances consiste à se dégager, peu à peu, des œillères d’un Moi trop imbu de son nombril, à exorciser, par l’humour, son désir profond d’être le plus fort, le plus beau, ou le plus célèbre. Peut être aussi, se montrera il suprêmement habile à masquer ses appétits ambitieux sous des dehors légers et primesautiers. Plus d’un adversaire, distrait par ses virevoltes aimables de papillon ne s’apercevra que trop tard de la force de ses mâchoires. Sur un plan plus élevé, il est en principe fort doué pour donner une diffusion maximale à ses idées fortes comme à ses sursauts d’indépendance. Il saura les répandre dans un vaste public, en montrer la valeur universelle par le biais de stylisations hardies, non exemptes d’esthétique. s’il y a des dissonances importantes dans le thème il sera un LION-GEMEAUX du genre inadapté. Il aura tendance à la dispersion et cela risque de n’atténuer en rien ses phobies léoniennes. lui qui aurait besoin de s’analyser en profondeur pour moins perdre son sang froid, commettre moins d’impairs, le voilà irrésistiblement attiré, tel un papillon de nuit égaré chez un éclairagiste, par les mille sollicitations contradictoires du monde qui l' environne. lui qui est soucieux de perfection, à la recherche d’un droit chemin et d’une claire devise sur son fier drapeau, il se culpabilise de ses errements et incertitudes, qui ne font que croître, au fil du temps. La maîtrise d’une bonne technique de relaxation lui ferait certainement le plus grand bien.

LION ASCENDANT CANCER

 

Il arbore parfois un double visage : une face conquérante, spectaculaire, active, ambitieuse et mondaine qui côtoie une autre face toute de repli, de rêverie, de goût pour l’intimité douillette et les secrets émois du cœur. Cependant ne citer du LION que ses facultés adaptatives et ne retenir du CANCER que les faiblesses des types inadaptés, n’est pas très équitable. Il existe des LIONS faibles et des CANCERS forts. Si les planètes dominantes sont en harmonie, il a de fortes chances d’être dans la deuxième catégorie. Réussissant alors son évolution du LION au CANCER, ses conquêtes et ses audaces, loin de l'inciter à faire cavalier seul, ne lui donneront que plus d’assurance pour consolider la cohésion du groupe auquel il appartient : que ce soit sa famille, une communauté quelconque, ou un clan cimenté par les mêmes intérêts. Il use de ses certitudes et de son aplomb pour renforcer l’implantation dudit groupe, pour en perpétuer les traditions et lui épargner le déracinement. il le nourrit de son énergie rayonnante n’ayant de cesse qu’il n’ait atteint sa pleine efficacité dans les limites du champ d’action. Il sait se montrer, pour parvenir à ses fins, particulièrement tenace et persévérant, faisant preuve de hautes aptitudes d’organisateur ou de gestionnaire. Mais il est tenté d’ériger ses maximes percutantes et ses arguments massues en règles morales et moralisatrices à l’usage des gens qu'il dirige. C’est parfois très agaçant pour les autres. Si l’évolution du LION au CANCER se fait mal, il risque d’être partagé entre un côté masculin et un côté féminin, chacun tirant de son côté. Il y a un repentant de retour au bercail après des frasques d’enfant prodigue. Le renoncement à une indépendance acquise par peur, par refus des responsabilités, ressenties comme écrasantes, repli dans le rêve et l’imaginaire, tentative de passions totales et de liberté inconditionnelle se soldant par un refuge dans le romanesque platonique. L’on n’en finirait pas d’égrener la litanie des piteux échecs qui le menacent. Mais vous rejeter, illico, dans la poubelle réservée aux minables, ce serait méconnaître les avantages féconds de l’inadaptation en tant que remise en cause des valeurs en cours. Et lui LION-CANCER inadapté, face à l’agressivité arriviste qu’il est de bon ton d’afficher dans notre siècle de fer, il est très bien placé pour dresser, comme un bouclier salutaire, la pacifique innocence du jardin d’Eden.

LION ASCENDANT LION

 

La présence simultanée du Soleil et de l’Ascendant ne multiplie pas par deux les qualités et les performances du LION. Elle apporte une meilleure continuité du comportement. Chaque nouvelle expérience le conforte dans ses orientations primitives et ses mobiles originels. Ainsi, les sursauts successifs de sa force débloquante sont autant de paliers qui rehaussent sa confiance en lui-même et lui confirment ses hautes aptitudes pour la voie qu'il s'est choisie. Plus encore qu’un autre LION, il a horreur des impasses et de l’échec. Il s'efforce de ne faire déboucher ses audaces que sur des situations qui lui laisseront le champ libre pour de nouveaux bonds en avant. De tels exploits, naturellement sous entendent une conscience aiguë de lui-même et une parfaite lucidité quant à ses dons et compétences. Cette perpétuelle reconduction de ses certitudes mobilise plus que jamais sa persévérance, son obstination, sa ténacité. Il se sent obligé d’être perpétuellement sur la brèche. il ne saurait résister à la tentation de se jeter dans la mêlée, dès qu’une compétition, pour peu qu’elle soit dans ses cordes, s’annonce à l’horizon. le processus n’a pas que des avantages, en particulier pour les risques de surmenage et de tension qu’il implique. Il prend trop à cœur le maintien d’une réputation, lourde à soutenir sans faiblir. L’image du LION équilibriste vacillant tout en haut de sa pyramide, sans cesse prêt à tomber, devrait le faire réfléchir sur les dangers des forcings ambitieux. S'il est un LION plutôt inadapté du genre maladroit et gaffeur, ses déconvenues ne le conduisent pas à pousser plus avant sa réflexion analytique. Elles le maintiennent au contraire dans ses jugements sommaires et péremptoires. A une saine recherche d’explication cohérente, il substitue, de plus en plus, une susceptibilité maladive constamment à l’affût des supposés saboteurs de sa gloire éclatante.

LION ASCENDANT VIERGE

 

Si l’on se réfère aux portraits classiques, voilà encore un couple passablement contrasté, proche du couple LION-CANCER. On sera tenté d’opposer les fanfaronnades à la modestie, la générosité sans calcul à la mesquinerie intéressée, l’aplomb phénoménal aux pudeurs outrées, le goût du grandiose fastueux à la simplicité de la violette, et le reste à l’avenant. mais nous n’expliquerons pas ce caractère en le figeant dans ses contradictions. Essayons plutôt d’en saisir la dynamique interne, à savoir le passage d’un déblocage briseur de limites à un blocage étroitement auto-protecteur. A première vue, ce n’est pas un passage très facile. Toutes ses entreprises audacieuses, en effet, tendent à se solder, chez lui par une conscience aiguë de leur démesure et de leur caractère déraisonnable. Du moins le juge il ainsi, eu égard à ses besoins minimes, et aux modestes capacités qu'il a tendance à s'attribuer. On comprend qu’à la longue, cela puisse émousser son mordant, le conduire au fatalisme résigné, l'inciter aux replis craintifs devant les vastes horizons qui ne demanderaient qu’à s’ouvrir. l’amélioration de son sens analytique ne se manifeste guère que par des coupures inquiètes de cheveux en quatre. Ses dissections vétilleuses ne sont qu’un prétexte à éviter l’affrontement d’un échec supposé inéluctable. Autre avatar possible : la maladresse gaffeuse dont il fait preuve dans ses rapports sociaux de LION fragile peut le conduire à limiter les dits rapports au minimum. Il se réfugie, peu à peu, dans une asocialité bourrue, hérissant ses manies et ses particularismes comme autant d’écueils pour décourager l’accostage. Mais du fond de sa retraite, peut être sera il le premier à se lamenter sur la solitude des grands hommes à qui l’on a pas donné leur chance. Il peut vivre son inadaptation de façon un peu plus positive en usant de l’humour grinçant et d’une ironie désabusée pour dénoncer les m’as tu vu , les bluffeurs, les outrecuidants et les puissants de cette terre, sans qui tout serait tellement plus clair, plus vrai, plus simple. Il a plus fortement conscience que d’autres de l’inanité de leurs prétentions et de leur inaptitude foncière à rendre le quotidien plus habitable en modelant le cadre de vie à la mesure de l’être humain. S'il est d’un genre plus adapté, sans doute vise il, avant tout, par ses exploits et sursauts héroïques, à consolider un individualisme discret, tenace et orgueilleux. Toute initiative est bonne qui, en fin de compte, lui permet de se suffire, d’affirmer son autonomie sans s'encombrer, jusqu’au bout, de mondanités paradantes. Il prend soin de ne se colleter qu’à des tâches à sa mesure. Il organise, il prévoit, il pèse soigneusement les risques. Il rectifie sa puissance instinctive en la passant par le fil d’une logique acérée qui sait faire la part entre les bavardages futiles et les efforts utiles.

LION ASCENDANT BALANCE

 

Du LION à la BALANCE, nous passons de l’excitation débloquante à l’excitation associative. Permanence, par conséquent, de l’ouverture au monde et de l’attrait pour la vie extérieure. Mais si l’expansion se fait au départ sur le mode de l’affirmation personnelle, de la brusque rupture audacieuse vis à vis des habitudes paralysantes de votre milieu, tout cela ne doit pas vous couper de la société ou faire obstacle à votre intégration. Vous êtes ravi, au contraire de pouvoir contribuer, par vos salutaires sursauts, à une plus grande souplesse des rapports humains, à une meilleure entente, au dénouement des conflits. Mais, en même temps, vos espérez bien bénéficier, par ricochet, d’un regain d’estime, d’une réputation de conciliateur magnanime qui rehausse votre propre image.L’un des atouts majeurs que vous octroie la BALANCE, c’est la maîtrise de vos phobies secrètes, un affinement opportun de vos facultés d’analyse, de votre subtilité, de votre sens des discriminations savamment dosées. Flairant ce qui est dans le vent, prompt à saisir les plus minimes modifications dans l’équilibre des forces, vous avez l’art de choisir le bon moment pour vous mettre en avant. Et quand vous le faites, vous savez employer les mots qu’il faut et adopter l’attitude adéquate pour maintenir vos avantages ou persuader autrui du bien fondé de ce que vous leur imposez. Rien d’étonnant, dans ces conditions à ce que l’on puisse vous trouver aimable, avenant, poli et pondéré. A vous regarder d’un œil plus critique, on vous jugera peut être comme un habile manipulateur, qui ne songe, en fin de compte, qu’à satisfaire ses ambitions, reniant sans vergogne ses risettes et ronds de jambe dès lors qu’ils ne servent plus ses desseins. Si votre dominance planétaire vous porte à l’idéalisme contemplatif, vous êtes davantage porté à renier vos racines léoniennes en prêchant la fraternité contre l’égoïsme, la compréhension d’autrui contre les certitudes arrogantes, la douceur et la justice contre l’arbitraire du fort, du bête et du méchant. Il se trouvera forcément des gens bien intentionnés pour vous taxer de songe creux irréaliste et inefficace, de naïf un peu trop porté à sous estimer les appétits de domination de ses semblables. Mais vous persistez envers et contre tous, dans vos rêves flambants de liberté généreuse.

 

 LION ASCENDANT SCORPION

 

Le moins que l’on puisse dire c’est que vous n’êtes pas particulièrement commode. Si vous êtes fidèle à vos deux signes, vous faites preuve d’un sacré caractère : farouchement individualiste, extrêmement volontaire, entier, combatif, exclusif, passionné, jaloux et susceptible… La tradition astrologique vous gratifie d’une autorité magnétique irrésistible. Vos animaux symboles ont de quoi impressionner tous ceux qui ne demandent qu’à l’être. vous ne vous privez guère d’user et d’abuser de vos diverses façons d’en imposer aux autres. Vous réunissez dans votre formule, deux signes obsessionnels, systématiques et inflexibles, dont les moyens respectifs d’affirmation ne se ressemblent pas. Vous êtes en conséquence, porté à des comportements contrastés, dont vous pouvez plus ou moins bien maîtriser l’alternance. Une forte dominance harmonique de Soleil, Jupiter, Uranus et Mars doit vous permettre de jouer sur le double tableau LION-SCORPION au mieux de vos intérêts. Vous savez, dans ce cas, user tour à tour de la vertu des proclamations spectaculaires, des actions fracassantes, puis de celle des cabales, intrigues, pièges plus ou moins sournois et lents travaux de sape. Vous êtes simultanément habile aux manœuvres souterraines et à la bataille au grand jour. Le SCORPION apporte au LION ce qui lui manque souvent : la finesse, la ruse, la subtilité, l’art de jouer au chat et à la souris, de tirer les ficelles des empoignades les plus confuses, de frapper juste et net au point capital, au moment crucial. Vous savez affiner vos initiatives ambitieuses, parfaire leur efficacité par une meilleure analyse ou par une maîtrise consommée de la propagande insinuante. Vous êtes peut être tenté de consacrer votre énergie débordante au renforcement d’un clan étroit ou de quelque subversion secrète. Ou bien de spécialiser vos audaces dans des domaines considérés comme tabous, choquants, ou tout au moins, dérangeants pour le confort intellectuel de vos semblables. Même dans ces cas là, vous comptez bien recueillir en retour une hausse de prestige et remonter dans votre propre estime. Lorsqu’une mauvaise coordination entre vos deux signes apparaît, la claironnante prise à rebrousse poil des usages, vous vaut plus sûrement la réprobation publique que les lauriers attendus. Vous vous exposez ainsi à vous aliéner les purs et durs de votre camp, qui ne manquent pas de vous reprocher le côté un peu théâtral de vos révoltes. Vous risquez enfin, d’empêtrer vos fougueux élans dans l’inextricable réseau de vos propres machinations, de vous retrouver prisonnier de la Bastille que vous comptiez démolir. Sans doute êtes vous tenté de vous imaginer grandi et renforcé par les persécutions dont vous vous croyez l’objet. Or, si vous retirez de vos expériences le sens critique qui vous manque peut être en partie, vous serez redoutable pour démasquer l’hypocrisie des puissants.

 

 

 

LION ASCENDANT SAGITTAIRE

 

La tradition exalte son ardeur, son enthousiasme, son esprit aventureux, son énergie généreusement déployée. On lui reproche parfois d’être un peu envahissant dans ses exubérances, mais on le dit aussi, bon compagnon, honnête, loyal, courageux et compatissant, le tout pimenté de noblesse chevaleresque, seyant à un LION mâtiné de centaure. En somme, dans le genre parfait héros de bonne compagnie il a ses chances. Une dominante harmonique de Soleil, Uranus, Mars et Jupiter, planètes d’affirmation active, ne peut qu’accentuer sa ressemblance avec ce portrait flatteur. Un portrait que tous les conformistes pleinement adaptés ne manqueront sans doute pas d’apprécier, mais qui montre bien vite sa relativité et ses insuffisances. D’une manière plus abstraite, on peut dire qu’en évoluant du LION au SAGITTAIRE, sa volonté de puissance tend à élargir, au maximum son champ d’action, à diversifier le plus possible ses points d’impacts. il relie matériel ou intellectuel, d’ordre humain ou affectif. il ne se contente plus de briser les clôtures pour s'ébattre comme un animal libre. Il explore à fond la campagne environnante et lie connaissance avec tous les habitants. Il se meut dans un réseau d’expériences éclectiques, tissant, dans leur ensemble, la parfaite image du système de pensée de son époque, le fidèle reflet des coutumes dominantes de son milieu. Il n'est plus un fauve sauvage, mais un animal civilisé. Toujours dynamique, autoritaire, impulsif, mais il sait y mettre les formes, se plier aux modes, se conformer aux lois. Il mobilise ses énergies surabondantes pour défendre, en preux baladin, les valeurs et idéaux de son temps. Votre punch, peut faire merveille quand il s’agit d’organiser, de fédérer, de coordonner, de faciliter les échanges et les rapprochements à l‘échelle la plus vaste possible. Il sait surmonter tous les obstacles. En cas de dissonances ou de dominante planétaire contraire, il dilue ses forces dans mille projets qui se mêlent, s’entremêlent et se contrarient mutuellement. D’aucuns pourront le soupçonner de philanthropie intéressée, ses bons offices et ses louables initiatives n’étant destinés qu’à rehausser son prestige personnel. S'il est d’une trempe contestataire, il doit prendre garde, plus qu’un autre, au risque de récupération de ses audaces par les bien pensants. Il doit se défier enfin, de ses tendances à la mythomanie et à la folie des grandeurs, ainsi qu’à des accidents stupides qui brisent net l’élan des risques-tout trop confiants en leur bonne étoile.

LION ASCENDANT CAPRICORNE

 

Il ne passe pas spécialement pour aimable, mondain et primesautier. On aurait plutôt tendance à lui reprocher son sérieux, sa froideur impérieuse. Son mépris hautain pour ceux qui traversent la vie en flânant, sans se fixer de buts et sans vouloir lutter. La quasi unanimité des astrologues se fait à leur endroit. On lui accorde une extrême ténacité, une volonté de fer, un esprit réfléchi et planificateur, enfin surtout, une ambition effrénée, superposant les froids calculs aux ardents combats. Ceci est fortement subordonné à vos dominantes. Soleil, Uranus, Mars, Jupiter devrait favoriser une coopération optimale de ses deux signes. La valeur de l’expérience, pour lui, n’est pas un vain mot. Plus le temps passe, et plus il sait juger et jauger la portée réelle de ses succès, se détacher des emballements et des griseries du triomphe, parcourir de haut en bas et de bas en haut, d’un regard froid, le monumental escalier qui mène tout en haut de la pyramide. Le LION lui permet de surmonter avec panache les difficultés de l’ascension, de se hisser toujours plus haut de marche en marche. Le CAPRICORNE lui aide à éliminer les futilités qui risqueraient de vous détourner de votre but ou de vous faire faire une chute malencontreuse : il le rend sourd au chant des sirènes, il le rend aveugle à la fleur tentatrice qui pousse à côté. Si dans le thème, dominent harmoniques des planètes comme Saturne, Neptune ou Pluton, il est plutôt enclin à prendre peu à peu du champ par rapport aux ambitions agressives et aux appétits matériels gloutons. Les luttes de préséance, le fracas des tournois pour le pouvoir, tout cela lui est prétexte à de hautes méditations sur la vanité de la course aux lauriers, à l’élaboration de théories profondes sur l’ordre immanent à l’âme ou au cosmos. Bien plus important, à ses yeux que l’ordre factice imposé par d’éphémères fantoches. On lui reproche parfois de se murer dans sa tour d’ivoire, de jouer les intouchables supérieurs pour masquer son impuissance à faire avancer vraiment les choses. Mais il connaît mieux que quiconque l’inutilité des efforts pour contenter tout le monde et son père. Il peut arriver aussi que ses planètes dominantes l'écartèlent entre l’affirmation et l’effacement, dans ce cas, il ressentira durement les divergences de ses deux signes. Ses ascèses les plus sévères se ressentiront un peu d’une arrogance catégorique qui les rends finalement peu convaincantes.

LION ASCENDANT VERSEAU

 

C’est l’alliance des contraires. En vérité, une fois définis de façon naturelle, ses deux signes ne manquent pas de points communs pour réussir leur alliance. Sauf dominante planétaire franchement contrariante, il est porté à s'extérioriser, à agir, à plonger dans le monde qui l'entoure pour le modifier. Il a horreur de la résignation sous toutes ses formes. Il sait, mieux que d’autres, mobiliser les énergies pour faire évoluer les situations, par un sursaut libérateur. A ses yeux, rien n’est impossible, tout vaut la peine d’être tenté. Cette liberté sur tous les fronts s’appuie, au départ, uniquement sur la quête de l’invulnérabilité d’un Moi, qui cherche à étendre ses pouvoirs, son espace vital, son autorité personnelle. Fermement campé sur son aplomb et ses certitudes, il prend peu à peu conscience d’une forme de liberté d’un ordre plus général, plus collectif ou plus abstrait : celle qui consiste à réinventer les usages, à donner un sens neuf aux rapports sociaux, à remettre en question les préjugés intellectuels ou moraux, à savoir déceler tout ce qu’il peut y avoir de prometteur et de positif dans ce qui laisse les autres indifférents ou dans ce qui semble voué à l’échec. Bien vécu, le processus peut avoir l’avantage de mobiliser votre dynamisme mordant et instinctif pour des causes généreuses ou des tâches rénovatrices. Il lui permettra peut être d’échapper à l’auto suffisance du LION pur en libérant son personnage des œillères. Mais en cas de dissonance uranienne, martienne ou jupitérienne sa volonté de puissance initiale risque d’opérer des retours de flamme aussi subits qu’offensifs. Quand il parle d’imagination au pouvoir, on finit par le suspecter de ne se servir de la première que pour conquérir le second. Et quand il se mêle d’éclairer les autres de ses sages conseils, peut être voit il se profiler, derrière lui, comme une ombre de despote. Si ses planètes dominantes le portent davantage vers la tendresse active que vers l’arrivisme, sa générosité ne connaît pas de bornes, sa naïveté non plus. Il accorde un crédit illimité à autrui, parfois au dépend de sa sécurité personnelle et de sa santé. Sa confiance irréfléchie en ses propres forces le conduit ici à faire fi des instincts de conservation, à gaspiller son énergie par brusques saccades, jusqu’à épuisement prostré. S'il est intériorisé, peut être se mue il en philosophe indulgent et compatissant, la tête pleine d’intuitions radieuses ou de solutions miracles, contemplant rêveusement les furieuses empoignades pour le pouvoir, toujours un peu fasciné, malgré tout, par ce qu'il a su dépasser.

LION ASCENDANT POISSONS

 

Il s’agit d’unir la fanfare des rugissements sonores avec le mystérieux monde du silence. Les coups de griffe et de crocs avec la fuite glissante entre les doigts, le Soleil aveuglant de midi avec les ténèbres des abysses, le trône inamovible en or massif avec les amples déferlements de l’univers océanique…

Devant cette somme de problèmes apparemment insolubles, quelques uns lui conseillent de résoudre ses dilemmes en faisant carrément deux parts dans son existence : la première toute ambition énergique consacrée à la vie mondaine, extérieure, spectaculaire, la seconde, toute de suave renoncement, vouée à la culture de ses jardins secrets, à la méditation extatique, ou à quelque tâche humanitaire dont il ne tire ni gloire ni puissance. Certains supposant la synthèse réussie se hasardent poétiquement à le dépeindre comme un prince munificent venu d’un ailleurs indéfinissable, comme une impérieuse reine toute embrumée d’irréel, ou comme un saint ermite rayonnant d’on ne sait quelle irrésistible et bienveillante autorité. L’évolution possible de ses comportements n’est pas sans rappeler, par certains côtés le LION-CAPRICORNE. Là aussi, il tend à se détacher des vanités superficielles, des glorioles puériles, des limites d’une domination uniquement fondée sur les vertus des discours tonitruants et des grands coups d’épaule dans les portes. Cela ne veut pas forcément dire qu'il renonce à ladite domination, comme pourraient le faire croire les portraits traditionnels. Il peut au contraire, par le biais des POISSONS, lui donner des formes autrement plus subtiles et redoutables. En fait, il sait très bien dans son for intérieur, où il veut en venir, mais délaissant les méthodes voyantes archi connues, il excelle à employer des procédés inhabituels et des cheminements imprévus qui endorment la vigilance de ses adversaires éventuels. Peut être vit-il ces tendances foncières sur un plan plus général ou plus élevé que celui des rapports de concurrence. La force irrésistible et tenace du LION le soutient dans sa quête d’absolu. Il sait se confronter sans faiblir aux vérités essentielles du monde, il les éprouve dans la plénitude de leur poésie, en sachant faire fi de toute idée préconçue. Sondant ainsi les abîmes du mystère universel, il prend fortement conscience de l’inanité des petits orgueils individuels, de la fragilité des ambitions les plus arrogantes. Face à l’infini et à l’éternité qui ont, infailliblement, le dernier mot. En cas de dissonances de Neptune, Lune, Saturne et Pluton, ce cheminement peut étouffer en lui toute velléité d’affirmation, transformer peu à peu sa phobie de l’échec en immobilisme impénétrable. Il court le risque de se murer dans de chatoyantes rêveries de monarque perpétuellement en exil, de diluer ses plus nobles idéaux dans la mer étale de son indolente indifférence. Espérons qu'il sait tout de même, cultiver quelque moyen d’expression permettant la mise en valeur de ses richesses intérieures.