18/05/2016

 

NEPTUNE

 

Le symbolisme de Neptune évoque particulièrement l’évolution proposée à l’humanité actuellement : le mariage intime de l’âme, croissant réceptif ou demi-Lune, avec la croix du manifesté. L’élément Eau intègre la mémoire universelle, image de l’unité. Tôt ou tard l’homme intégrera plus ou moins consciemment et selon ses facultés d’évolution, cet état fusionnel. L’athée peut le vivre également quand il défend une idéologie politique pour améliorer le sort d’un pays ou d’une race. Avec Neptune, le travail sur la conscience de la matière n’est plus un but, sa fonction est de dissoudre ce que Jupiter et Saturne ont établi. Rien n’est définitivement installé. Pour l’être évolué, la fusion, dans la mesure où l’être s’est individualisé implique le dépassement de la pensée concrète. Souvent, pour la plupart des humains, la fusion est synonyme de confusion et de perte de personnalité. Le danger de l’illusion entraîne l’adhésion démesurée à des principes utopiques qui noient l’individu en quête d’absolu. La réceptivité, lorsqu’elle devient passive, est plus synonyme de médiumnité que d’inspiration. Dans son aspect négatif, Neptune incite à la médiumnité dont la triste conséquence est la perte de contact avec la réalité. De nombreux médiums, bien que sincères, sont dépossédés de leur libre arbitre en étant la proie d’esprits contrôles. Ils influencent ainsi les autres, sans en évaluer les conséquences. Cet état second peut générer l’anxiété, voire même de la folie, lorsque le mental n’est pas structuré. La prise de drogue ou d’alcool, ainsi que l’abus sexuel sont les conséquences d’une non-acceptation de la responsabilité, du refus d’intégrer les valeurs saturniennes. Neptune est l’octave supérieure de Mercure, et tant que l’expérience dans la matière n’a pas apporté la rigueur et la clarté du discernement, il est dérisoire de prétendre accéder positivement à la conscience de Neptune. Le rôle de Neptune est d’inviter les hommes à pressentir l’état fusionnel en les poussant à explorer leur inconscient. L’homme est aujourd’hui capable de penser par lui-même et de trouver sa propre religion, celle qui est en lui et que lui dicte son cœur, car tout homme est relié intérieurement au même principe universel. Neptune est la planète des mystiques, mais également des faux mystiques, qui, ayant fui le matériel, pensent trouver un refuge dans le mirage de la vie spirituelle. Neptune peut être la fuite dans l’irrationnel au point de ne plus trouver de sens à la vie devenue frustrante. De nombreuses sectes encouragent l’abdication de la responsabilité de la vie. Les individus faibles sont charmés, trompés, illusionnés par ces groupes non-conformistes qui poussent à exclure, non à inclure, l’individu dans un rôle social responsabilisant. Ces êtres suivent généralement un maître qui décide pour eux. Neptune est la planète de l’illusion, est aussi la planète de l’hypnose qui endort le jugement et l’esprit, et subjugue les foules. Neptune pousse à la compassion, à l’amour universel entre les hommes. La place de Neptune dans le thème natal indique comment le natif grandit lorsqu’il s’inclut dans le social. Il ne faut jamais perdre de vue qu’il peut y répondre par une fuite. Dans les deux cas, l’idéal est exalté et la perte d’objectivité est à craindre.