23/05/2016

 LE SCORPION

TRANSMUTATION – DETERMINATION – EXPERIMENTATION

FIXE - EAU

 

La concentration, la persévérance se lient ici à la nature émotionnelle. La planète Mars, en domicile dans ce signe d’Eau, nous suggère l’idée de l’épée nécessaire pour terrasser la nature émotionnelle insoumise. Il a la réputation d’être agressif. Comme tous les signes d’Eau, il est sensible, voire vulnérable et, comme tous les signes fixes il n'aime pas être dérangé dans sa concentration. Ses profondeurs inviolées sont à respecter, elles sont le jardin secret dans lequel lui, SCORPION cultive les semis de ses futures transmutations qui l'amènent à féconder la société par son propre génie. Ses expériences parfois étonnantes, dérangeantes, définissent son besoin d’union totale qui peut le mener à l’extase. Il est porteur d’un certain romantisme par sa quête de l’union transcendante. L’expérience de la sexualité ne lui est pas étrangère, il y recherche des sensations en éprouvant sa sensibilité et son émotivité. Il a le profond désir de transmuter ces énergies et travaille à sa réalisation. Tout ce travail d’unification préfigure une humanité unie, ses expériences sociales le portent à la solidarité. Il ne lui est pas facile d’exprimer l’inexprimable par des mots, ses profondeurs tourmentées sont impénétrables. Il aime descendre en lui, par la méditation entre autre, afin d’y déceler les fonctionnements psychologiques les plus subtils qui éclairent le sens de sa vie. Ce sondage de sa nature intime, parfois source de dérèglement, le fait accéder à son identité profonde. Il a l’âme du chercheur et du psychologue. Il est connu pour ses qualités d’analyste qui sonde le labyrinthe de l’inconscient. Sa verve peut être caustique et, parfois blesser ou détruire. Pour arriver à ses fins,il est capable du plus grand détachement. Pour s'élever, il peut abandonner le superflu comme l’essentiel. Cette attitude sacrificielle lui est propre, elle est le prix de son évolution. Dans les cas extrêmes il peut aller jusqu’à l’auto-destruction lorsqu'il devient prisonnier de ses fantasmes. Il est un passionné qui est capable de se donner corps et âme pour le meilleur et pour le pire. Il passe par des petites morts symboliques et initiatiques. Le mot clé du SCORPION est « REGENERATION ».

Le signe du SCORPION est un signe Réceptif-Féminin par l’Eau qui le compose.

 

SCORPION ASCENDANT BELIER

 

Impulsif, passionné, fanatique. Il est un vrai SCORPION, courageux et combatif, un vrai de vrai. Mars est à la fois le maître du SCORPION et du BELIER. Il est un chef, un leader de parti ou de pays. Il ne sait rien faire à moitié. Ni tiède, ni lâche, mais courageux, il se donne entièrement à la cause qu'il croit bonne. Le BELIER est de Feu, le SCORPION est d’Eau, mais c’est l’eau des marais, qui fermente, qui dégage des gaz combustibles. Si on met une allumette dedans, ça flambe tout de suite. Il aime ou il déteste, violemment, avec les tripes, et il ne l’envoie pas dire. Il a le verbe percutant, la colère ravageuse, le coup de cornes meurtrier. Il ne supporte pas la contradiction. Il a la décision rapide, le geste prompt. Il a toutes les audaces, et tous les courages, y compris celui très rare de se faire haïr. Il sacrifie sa réputation et ses affections à son idéal si celui-ci l’exige. Volcan explosif, rempli de laves brûlantes, il ne recule jamais devant les plus âpres sacrifices. Si son thème est déséquilibré il peut être sadique ou alors masochiste comme personne. Dans cette combinaison flamboyante les hommes paraissent plus redoutables que les femmes. Le côté BELIER lui donne un air éternellement jeune, et le côté SCORPION lui permet de ne pas s'encroûter dans la vieillesse : il se bat jusqu’au bout. Mais lorsque le BELIER est à l’ascendant, le SCORPION est souvent en Maison VIII, cela indique un attrait pour la mort. Il a beaucoup d’allure, fier, sûr de lui, indépendant, il a du panache. Il est un conquistador. Le Soleil en BELIER éclaire les grottes sombres du SCORPION, il communique ainsi plus facilement avec autrui. Il a tendance à communiquer en extériorisant son agressivité, mais au moins, on sait à quoi s’en tenir. Il est capable, pourtant d’apprendre à se maîtriser avec le temps. De toute façon, il est quelqu’un. Il impressionne toujours son entourage par sa force et sa présence. Comment est il en amour ? très idéaliste, grand et généreux, ardent et passionné, mais il ne fait pas bon le tromper. La BALANCE en Maison VII lui permet, si Vénus est bien aspectée de trouver un partenaire bon et compréhensif, pacifique avec lequel il a des chances d’être heureux, si sa vie mouvementée lui en laisse le temps. Il est sensible plus qu’un autre à la beauté physique des gens, souvent artiste, il est plutôt doué pour l’expression corporelle, théâtre, cinéma, poésie. Parfois aussi il est attiré par les sciences.

 

SCORPION ASCENDANT TAUREAU

 

celui qui naît sous ces deux signes combinés est une force de la nature. Solidement ancré sur la terre ferme, il a des instincts puissants. D’une intelligence pénétrante, ses raisonnements sont toujours alimentés par le contact avec le réel quand il est harmonique. Mais il peut aussi être complètement mythomane. Il existe très fort, et sa présence a beaucoup de densité. Grande est sa puissance de création. SCORPION-TAUREAU il est extrêmement artiste. Il est un grand amoureux, un amant superbe, sensuel et puissant, chaleureux, capable aussi d’être très tendre. Très fidèle mais possessif, et terriblement jaloux. Cette jalousie peut le mener aux dernières extrémités de la violence et libérer ses instincts de mort, sa cruauté et tous les aspects négatifs des deux signes. On se plaint de son égoïsme. C’est vrai, massif, trapu, solide (moralement sinon physiquement), il est une place forte, un donjon. Si le TAUREAU, adoucit par son influence vénusienne son agressivité de SCORPION, il arrive aussi qu’il ait l’effet contraire : cela fait de lui un ours mal léché, simplement parce que le TAUREAU déteste ce qui lui semble factice, les trop polis pour être honnêtes, les ronds de jambe artificiels. Dans cette famille intéressante, il a le goût des découvertes, de l’exploration en profondeur. Il aime creuser. Chaleureux, pratique, accueillant, bon maître de maison et cordon-bleu, on ne peut rien cacher à votre perspicacité, à votre flair pour sentir le vrai. Il ne lâche jamais le partenaire sur lequel il a jeté son dévolu. Dans un thème mal équilibré, cela peut faire de lui un vieux fou jaloux ou un père excessif, redoutablement malfaisant. De façon générale l’alliance de ces deux signes font qu'il manque de légèreté, d’humour et de souplesse. Il faut ouvrir un peu les fenêtres pour laisser entrer un peu d’air.

 

SCORPION ASCENDANT GEMEAUX

 

Mince, nerveux, les traits fins, l’œil luisant, la répartie prompte, son agilité intellectuelle et manuelle est prodigieuse. L’Eau Fixe et lourde du SCORPION est allégée par la souplesse aérienne des GEMEAUX. Le SCORPION-GEMEAUX harmonique réussit tout ce qu'il touche et s'adapte avec une souplesse étonnante à toutes les situations. Cette polarité, Eau-Air est difficile à vivre, parce qu’instable et il doit trouver son équilibre dans cette instabilité. Menant de front plusieurs activités à la fois, il n'a pas son pareil pour jongler avec un emploi du temps. Il est un équilibriste de haut vol. C’est le miracle permanent. Mais le miracle c’est le fruit d’une grande tension intérieure, d’une incessante activité mentale, dans laquelle il se délivre de son angoisse profonde. Parfaitement à l’aise dans le monde des idées, des abstractions, très intuitifs, il maîtrise n’importe quelle besogne grâce à son habileté manuelle doublée d’une aussi grande habileté intellectuelle. Mais si le thème est dissonant, si l’instabilité GEMEAUX domine, touche à tout de génie, il commence tout et ne finit rien. Il abandonne brusquement quand les premiers succès commencent à venir, et néglige de les exploiter. Il a le génie de l’instant. Mais pour mener à bien une longue tâche, il faut que le SCORPION soit très puissant. Il doit contraindre son côté GEMEAUX à poursuivre son entreprise. Du point de vue affectif, son agressivité verbale est importante. Le refus profond de se donner à l’être aimé peut le rendre odieux aux yeux de votre partenaire. il ne veut pas se faire avoir par l’amour. Passablement misogyne, il soumet la femme aimée à une critique intense et exige d’elle la perfection introuvable. Cette disposition ne favorise pas la vie affective, d’autant qu'il ne fait rien pour se faire aimer. Il joue au chat et à la souris avec les mots et les sentiments. L’ascendant est GEMEAUX, donc le SCORPION tombe en Maison V, celle du jeu, des amours, des enfants, des caprices passionnels, ruptures brusques et impulsives, infidélités conduisant souvent au divorce. Il faut dire que sa séduction est irrésistible, mais la vie quotidienne risque avec lui d’être des montagnes russes. En tout cas, il ne s'embourgeoise pas. Personne ne peut le juger, tant il s'amuse à dérouter son monde. On ne peut que l'aimer ou le détester, à moins qu’on ne puisse le comprendre.

 

SCORPION ASCENDANT CANCER

 

Tendre et secret, d’une sensibilité très fine, il n'a que très peu à voir avec le redoutable samouraï que décrivent les astrologues habituels. L’influence de la Lune, maîtresse du CANCER, désarme l’agressivité de Mars. Il est beaucoup plus passif que le SCORPION pur sang. Il passe un temps fou à rêver. Dans la plupart des cas la réalité se charge de le faire mûrir. Tendresse et sensualité occupent une large place dans son univers. Mais, c’est souvent une sexualité infantile qui manque de maturité ou s’éparpille sans se fixer, se satisfaisant plus d’imagination que de relations réelles. Mystérieusement attiré par ceux qui le font souffrir, il est extrêmement masochiste. Il savoure en secret les souffrances qui l'attachent à la personne qui lui les procure. Le SCORPION peut il le tirer de ce mauvais pas ? oui et non, non si le SCORPION le livre à ses démons intérieurs, oui s'il est intégré. Il a normalement un sens aigu de la réalité, une énergie farouche et un incoercible besoin d’action. Cela lui permet d’arracher son côté CANCER à ses songeries malsaines. Il lit, il écrit, il peint, il brode, il a de grands dons artistiques, mais il a bien du mal à accoucher d’une production. Ses dons restent souvent à l’état virtuel, et il se laisse emprisonner par les chimères de son univers intérieur, chimères dues à la Lune et à Uranus. Il attend le grand coup de pied au derrière qui l'oblige enfin à sortir de lui-même : c’est ce qui explique son masochisme, son attirance pour les gens forts, violents et sadiques. Sa douceur cache beaucoup d’indépendance : on croit le posséder mais il se réfugie dans le rêve et le silence, et sa fantaisie imprévisible, ses oublis, ses distractions, ou ses dépressions, laissent son entourage perplexe. Mais il est si affectueux et si accueillant.

 

SCORPION ASCENDANT LION

 

Combinaison redoutable de deux signes fixes, qui fait de lui un individu surdoué et super puissant. Il est par son côté LION une bête de théâtre, il s'impose par son magnétisme et son rayonnement solaire. Le SCORPION est tout le contraire : le génie de l’ombre. Il travaille dans le secret, et tisse sa toile dans les ténèbres. Le mélange des deux lui permet d‘être quelqu’un de très complet : les puissances du jour s’allient à celles de la nuit. Son autorité naturelle en impose à son entourage, qui ne discute pas et se range naturellement sous ses ordres. Bien entendu, il y a des tas de variantes entre le SCORPION-LION « à griffes » plus marqué par son côté félin, ses gestes théâtraux et son goût du faste conquièrent toujours son public admiratif, et le SCORPION-LION davantage « bête à pinces », plus secret, plus intelligent, il dose savamment ses effets, discrets mais efficaces, et il tire dans l’ombre les ficelles d’un jeu subtil ou il fait avancer ses pions sur l’échiquier avec des ruses de serpent. Les deux signes aiment manipuler les gens et les font marcher. Il est un chef né, un meneur d’hommes, auquel on ne résiste pas, auquel il est impensable de résister. Sa force de persuasion, son génie du verbe et des attitudes, entraînent les autres dans son sillage. SCORPION et LION ont trois points communs positifs : énergie, réalisme et générosité. Avec lui passe un grand souffle épique d’aventures et de conquêtes. Il donne, et il se donne tout entier à la cause qu'il a épousée. Son dynamisme est une force de la nature. Quant au réalisme, il n’en manque pas : il sent de façon instinctive et aiguë la réalité des choses. Il apporte son intuition et son regard d’aigle au LION pratique, lequel ne s’embarrasse jamais de métaphysique pour agir. SCORPION et LION ont les mêmes grandes qualités, sur un mode affectif différent. Combinés dans le même être humain, les griffes de l’un et le dard de l’autre deviennent l’arme absolue. A eux deux, ils lui donnent une super puissance, il est armé pour conquérir le monde. Il ne recule jamais devant rien. Il investit une énergie fantastique dans ses entreprises. Il va jusqu’au bout de son ambition. Mais il a aussi les mêmes défauts : le goût du pouvoir porté jusqu’à l’obsession, la volonté d’une puissance forcenée, la jalousie violente. Le chef peut se transformer en tyran, en despote qui n’admet aucune contradiction. Sa jalousie redoutable et ses colères violentes terrifient son entourage qui n’ose plus rien dire. Puissant créateur, travailleur acharné, il fascine ses collaborateurs, mais finit par les épuiser à la tâche, et décourage les fidèles. L’orgueil qui le guette peut lui faire perdre tous ses atouts et son équilibre : il méprise alors les gens, et la réalité des choses. Laquelle se retourne contre lui. Il s'isole peu à peu de la vie, et cet isolement peut le conduire à la folie, à la mégalomanie, au suicide.

 

SCORPION ASCENDANT VIERGE

 

Le SCORPION libère-t-il la VIERGE de ses inhibitions ? ou bien celle-ci étouffe-t-elle le SCORPION , Les deux orientations sont possibles. Mais comme le SCORPION est un être de sacrifice, capable de se contraindre avec la dernière des énergies pour atteindre ses objectifs lointains, il arrive souvent que ses révoltes soient éteintes par la VIERGE, qui est aussi masochiste que lui. Chez lui,son aspect extérieur est important, mise en vedette de la présentation qui est soignée, ses gestes sont mesurés, son élégance tirée à quatre épingles. Il est poli, exact, possède un certain conformisme social qui n’exclut pas de brusques sursauts d’anarchie quand il se réveille. SCORPION-VIERGE, il est un meuble à secrets : on n’a jamais fini de le connaître, et de tirer tous ses tiroirs, ses ressources sont inépuisables. Mais lui seul sait où il a mis les clés qu'il ne donnez à personne. Extrêmement consciencieux, il exécute parfaitement son travail. On peut lui faire confiance, il tient ses engagements et respecte ses contrats. Il est en fait, sourdement dévoré d’une rage inextinguible de perfection. Si la VIERGE domine, il fignole les détails. Si c’est le SCORPION son exigence de perfection n’est pas moindre : il n'est jamais tout à fait satisfait, il veut toujours aller plus loin et plus haut. De toute façon il n'est pas «relax ». Ses tensions internes, extrêmement fortes le poussent vers l’action et la réalisation. La structure harmonique lui donne une puissante personnalité. Son énergie est persévérante, il a une certaine aptitude à prévoir les objectifs à long terme, il posséde une inébranlable ténacité dans la réalisation, un très grand contrôle de lui-même. Il n'oublie rien, comme l’éléphant. il ne désarme pas tant qu'il n'a pas obtenu de qu'il veut. Et ça peut durer des années. Comme il est discret d’apparence, timide même, et pas du tout « bluffeur », on ne l'évalue pas toujours à sa vraie mesure. Il n'aime pas jouer les vedettes et préfère travailler dans la pénombre efficace. Très fin psychologue, on a du mal à mettre sa perspicacité en défaut : il sent toujours à qui il affaire. Il devine les mobiles de son interlocuteur : les rouages les plus secrets de l’âme humaine lui sont familiers. Son sens critique aigu perce toujours les défauts de la cuirasse. Il réussit bien dans les professions médicales et dans les carrières de la psychologie. A moins qu'il ne devienne écrivain : l’écriture met en jeu sa perspicacité VIERGE et son imagination visionnaire SCORPION, et le goût de la réflexion des deux. Sur le plan sentimental, son côté VIERGE, pacifique et discipliné, adoucit le SCORPION, le rendant facile à vivre, mais ses chances de réussite affective sont moins brillantes que dans le domaine professionnel. Pourtant très lucide pour les problèmes des autres, il n'est pas à l’abri des emballements imprudents, des illusions, des décisions folles. Parfois même, il sait très bien qu'il fait une bêtise, mais il se sent obligé de la faire. S'il tombe sur une partenaire qui le trompe, sa déception est alors violente (d’autant plus qu'il est capable d’une grande fidélité). Les associations sentimentales ou professionnelles sont rarement satisfaisantes pour lui : le goût de la perfection absolue qui le hante l'amène fatalement à être déçu un jour où l’autre par l’être qu'il aime. Il est exigeant, et peu indulgent pour les faiblesses humaines. Et avec ça jaloux. Que ce soit dans un mariage, ou une association professionnelle, le partenaire qui s’imagine pouvoir le contraindre a bien des surprises, car il est un faux faible, un faux timide, qui sait très bien ce qu'il veut. Il faut absolument respecter son autonomie. Il faut savoir aussi que sa famille d’origine compte toujours beaucoup pour lui, en particulier ses frères et sœurs (s’il y en a), avec lesquels il entretient toute sa vie des relations d’amitié, de rivalité, d’affaires.

 

SCORPION ASCENDANT BALANCE

 

Deux personnalités différentes coexistent en lui : une BALANCE sensible et sociable, pacifique, détestant les à-coups violents, les coups de gueule et les coups de chien. Une BALANCE qui ne rêve que d’harmonie et qui est prête à bien des compromis, voire des compromissions, pour préserver sa paix. Derrière son côté vénusien et civilisé flambe le SCORPION sauvage, révolté, heureux dans les tempêtes, brusquant ses relations aussitôt qu’il trouve qu’on fait fausse route, grand redresseur de torts, il n’hésite pas à casser le morceau, à dire tout haut et tout cru son fait à son interlocuteur. Sous l’influence de Saturne, il hésite à agir, tandis que sous celle d’Uranus et de Mars, s'engage sans hésiter dans l’action. Bousculant son côté BALANCE, sage et bien élevé, il se jette à corps perdu dans des aventures aussi risquées que pittoresques. Nécessairement l’un des deux personnages de cette combinaison est brimé, et il en souffre. Lorsque la BALANCE prend habituellement le dessus, le SCORPION se réveille brusquement, sidérant son entourage qui voit alors le Vésuve entrer en éruption alors que les fleurs poussent dans son cratère. Si c’est le SCORPION qui domine habituellement, les éclaircies sont inattendues et inquiètent d’autant plus. Les deux face de cet alliage ont beaucoup de mal à vivre en harmonie, mais pourtant elles peuvent se concilier. Au prix d’un effort constant et toujours pénible, il faut le dire. Il s'enveloppe de charme ce qui le rend extrêmement opérationnel. Il peut aussi poursuivre avec beaucoup de persévérance des objectifs secrets lointains. Ces deux signes ont quand même beaucoup de points communs : le goût de la justice par exemple. Le SCORPION se révolte contre toute forme d’injustice faite à lui comme aux autres et la BALANCE a le sens de l’équité. Il a le goût de la réflexion aussi. D’un côté il prend son temps et de l’autre il nage à l’aise dans le monde des idées. Il y a un certain dynamisme intellectuel. Il peut aussi tout de même dialoguer avec lui-même. Il est aussi un peu mystique, épris d’absolu, assoiffé de plénitude et de perfection. La combinaison harmonique lui permet de bons succès professionnels, mais elle assure une vie affective difficile. Le temps lui permet souvent d’harmoniser ses tendances contraires, et la réussite vient en fin de vie, quand le SCORPION s’est adouci et la BALANCE assagie.

 

SCORPION ASCENDANT SCORPION

 

C’est le SCORPION au carré, donc double. Deux fois plus discret, plus travailleur aussi, il a une énorme force de concentration, mais aussi un grand besoin de calme et de sérénité. Il est très responsable et pour lui, la famille et les enfants ont beaucoup d’importance. Ce qui ressort le plus de sa personnalité ce sont les yeux : impressionnants de profondeur, mobiles, pleins d’une vie intense. Son intelligence est redoutable. Il est généreux, tendre, passionné, et hypersensible. Attention aux tromperies, il ne pardonne rien. Attention aussi à une jalousie qui peut devenir excessive.

 

SCORPION ASCENDANT SAGITTAIRE

 

Le dénominateur commun de sa structure est le courage, le dynamisme, l’audace. Il n'a pas froid aux pinces. Il se bat et aime ça, les yeux fixés sur un idéal inaccessible. Les deux tendances mélangées se renforcent : tendances conquérantes et mystiques. Le résultat peut donner tantôt un révolutionnaire, tantôt un personnage conformiste. Si le SAGITTAIRE domine, l’ambition se met au service de l’arrivisme social. Idéaliste, mystique, fort, courageux, très exigeant avec lui-même, il risque d’être assez dur avec les autres. Il ne comprend pas toujours les faiblesses de ses collaborateurs et de sa famille. Il a beaucoup d’orgueil. Il ne faut pas l'humilier, mais le traiter avec égard, sinon il est très rancunier. Il sent les gens et les choses avec un instinct très sûr. Il aime donner et se faire valoir, en protégeant plus faible que lui. Il aime régner. Il se voit patron jusqu’à ce qu'il y arrive. Naturellement, harmonique il y arrive très bien, il en a les moyens. Le danger est qu'il a l’autorité un peu dure et qu'il n’écoute personne. Il est l’homme des grandes passions brûlantes et violentes, jamais platoniques bien sûr. Il n'est pas toujours très fidèle. Il ne s'embarrasse guère des lois qui régissent les autres, tout en étant fidèle à sa façon…

 

SCORPION ASCENDANT CAPRICORNE

 

Voilà une bête puissante, née sous la double influence de Mars. Redoutez tout du Dieu de la guerre et ne le provoquez pas. Patience et longueur de temps, telle est sa devise. Il suit son idée et ne la lâche jamais. Il la suit contre vents et marées, envers et contre tout au milieu des pires difficultés. L’ennemi pense qu'il a abandonné, qu'il est fini, réduit à néant, mais à la surprise générale, il renaît de ses cendres et arrive à son but quand personne ne l'attendait plus. Son but, c’est toujours le pouvoir, qu’il soit politique, social, économique. L’ambition est sa passion secrète. La polarité Terre-Eau est bonne, mais avec deux signes féminins. Ce détail peut expliquer son côté complexe et tourmenté. Il est dévoré d’angoisses intérieures qui peuvent le pousser au crime, (dans les cas extrêmes) ou au contraire alimenter son génie créatif. Il est parfois guetté par l’orgueil. Il est aussi souvent dévoré d’accès de détachements, de crises d’humilité, de goûts masochistes pour le sacrifice. Il est en principe très intelligent et redoutablement lucide : sans illusion sur les faiblesses humaines, perspicace, fin psychologue, intuitif et d’une incessante activité mentale. Son allié c’est le temps, et il est quelqu’un de très réfléchi. Il est ouvert aux idées de son époque, intéressé par les nouvelles théories et les nouvelles inventions, parfois même il est tout à fait révolutionnaire. Ce qui ne l'empêche pas d’avoir des sentiments très conservateurs, voire réactionnaires (surtout dans sa vie privée, d’ailleurs). Il n'est pas charmant et séduisant au premier abord. D’ailleurs il ne cherche pas à séduire, et ne fait aucun effort pour se concilier les grâces des gens. Il dégage une impression d’âpreté, de dureté. S'il séduit c’est parce qu'il est enveloppé d’une certaine froideur mystérieuse, d’une distance qui impressionne et intimide les gens. Dans la vie privée, la souplesse n’est pas son fort, mais il est extrêmement fidèle, homme de parole, honnête et droit, tenant ses engagements. Son entourage souffre de sa dureté et de son égoïsme. Il est capable de sacrifier sa vie privée, ses amours et ses sentiments à son ambition démesurée. Mais il a le culte de l’amitié, des amitiés qui durent toute une vie.

 

SCORPION ASCENDANT VERSEAU

 

Formule brillante qui met le Soleil très haut dans le ciel, en Maison IX, celle des voyages et des grands idéaux, ou en Maison X les ambitions sociales. Il a l’étoffe d’un aventurier ou d’un prophète. Il est extrêmement intuitif, et sente l’avenir. Il est souvent en avance sur son temps. A l’avant-garde de son époque, il entrouvre la porte des mondes nouveaux sous nos yeux fascinés. Il ne sent jamais le moisi ou le confiné. Son entourage en général, ne le suit pas : les prophètes sont mal reçus dans leur famille. La polarité Eau-Air, très difficile à vivre engendre chez lui des tensions internes très fortes, qui ne peuvent se résoudre que par une très grande activité. Il est relativement stable, avec quand même des périodes de bougeotte. Il est de deux signes fixes, il a de la suite dans les idées et dans ses décisions. Il n'est pas souple du tout, mais volontaire, passionné et jusqu’au-boutiste. Doublement marqué par Uranus, il est impulsif, anticonformiste, farouchement individualiste. Il fait son chemin tout seul, sur une voie qu'il est le premier à prendre, et il n’y supporte aucune contrainte. La fixité des deux signes accentue la violence et l’ardeur de son tempérament et sa séduction. Il peut avoir un don pour l’écriture. Il garde toute sa vie une allure juvénile. L’ardeur et l’enthousiasme l'empêchent de vieillir. Génial souvent, fou parfois, il n'est pas facile à vivre dans l’intimité. Uranus, planète violente, lui fait exploser, tout casser sur son chemin. La fin justifie les moyens, il méprise les obstacles, bouscule son monde, et lui attire de violentes inimitiés. L’orgueil lui fait sous-estimer l’humble réalité biologique et quotidienne. Il peut être odieux. Il file comme le vent vers d’autres mondes, et sa famille risque d’en faire les frais. Quand on a une âme d’aventurier, on est peu doué pour la vie bourgeoise et les joies intimes. Sa vie est un happening permanent, les amis et l’aventure sont prioritaires. Une relative stabilité familiale peut venir avec l’âge.

 

SCORPION ASCENDANT POISSONS

 

Il est difficile de le comprendre car sa personnalité médiumnique voit bien au-delà de la réalité quotidienne. Tous les signes d’Eau sont pourvus d’un radar, mais lui c’est un vrai sonar qui détecte le plus petit changement d’ambiance. Il devine immédiatement, à l’instant même où il entre dans la pièce. Il sente, il pressent ce qui va lui arriver, à vous et à lui. Souvent, il ne se doute même pas à quel point il tombe juste ! Il lui faut se fier à ses pressentiments : même si aucune logique « raisonnable » ne peut les justifier, la réalité s’en charge. Il vibre avec l’air ambiant et n'a pas besoin de la parole pour communiquer. Il est un animal secret, introverti, peu expansif. Ce mystère lui donne un charme irrésistible. Son aspect extérieur est variable, mais on lui reconnaît tout de suite aux vibrations silencieuses qu'il dégage et surtout à ses yeux. Il est toujours un peu extra-terrestre : il n’appartient pas vraiment à notre planète. Comme l’océan sans limite, il est volontiers erratique, en rêve ou en réalité. Voyages au-delà des mers, voyage dans l’au-delà, il ne trouve son bonheur que dans le dépaysement. Mystique et poète, il déteste les limites, les contraintes, sa vie est une évasion perpétuelle. Il est tenté plus qu’un autre par la drogue, les sciences occultes, la boisson. Il est très impulsif : il se jette à corps perdu dans les aventures à hauts risques, les sectes, les grandes passions folles. Il s'évade en aimant. Éternellement assoiffé de tendresse, l’amour pour lui est une religion. Follement tendre, généreux, charitable, compatissant, il est aussi très exclusif et jaloux. Il est capable du sacrifice le plus total. Sa philosophie, consciente ou non, c’est l’amour universel, la fraternité des vivants. Il ne peut vous empêcher de donner. Il émane de lui un fluide bienfaisant : il peut alors être un étonnant guérisseur, dont le magnétisme physique attire les gens et les animaux. Il ne faut pas qu'il abuse de sa séduction. Si Neptune est mal aspecté dans son thème, il souffre d’un très grand décalage entre ses rêves et la réalité. Rien ne lui réussit : il est un éternel malchanceux. Il est la victime de ses cauchemars, et il patauge dans ses chimères. S'il parvient à les exorciser par l’art et la littérature, il devient un grand créateur. Si Jupiter est valorisé, son rayonnement lumineux il donne une personnalité positive, adaptée à la réalité. Il est alors favorisé par la chance et la fortune.